Dimanche 17 Décembre 2017 - Galette des rois
Partagez cet article

Qu'est-ce que le Slow Food ?


par
Cuisine Me | le 24 MAR, 2013
En 1986, le sociologue, journaliste et critique gastronomique italien Carlo Petrini lançait le mouvement du Slow Food. Ce mouvement devenu international avait pour objectif de s'opposer à l'émergence du Fast Food (restauration rapide) et tout ce qu'il pouvait véhiculer.Le Slow Food s'attache à défendre certains principes et valeurs, autant d'un point de vue gastronomique que social au sens large.

Les objectifs principaux du mouvement "Slow Food"



On retient deux grands objectifs : la sensibilisation des citoyens du monde entier à l'alterconsommation et à l'écogastronomie. Le premier terme fait référence à une consommation respectueuse de l'environnement, notamment en optant pour les produits réalisés dans des conditions adéquates, tel que le commerce équitable. Le goût est au cœur du principe d'écogastronomie et le plaisir de manger, un pilier central du Slow Food. L'autre grand principe, contraire à ce que suppose le Fast Food réside dans le fait de prendre le temps de manger. C'est l'expression même de Slow Food qui est en jeu ici. Les programmes d'éducation du goût réalisés par le mouvement Slow Food, à destination des enfants et des adultes visent donc autant à promouvoir le plaisir de manger qu'à mettre en avant l'impact de la nourriture sur la santé.

Quelques projets pour agir concrètement



L'Association à but non lucratif est reconnue par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et ce, grâce aux projets concrets qu'elle a développé afin d'atteindre ses grands objectifs. L'Arche du goût est certainement le plus célèbre. Depuis 1996, le mouvement Slow Food mène des recherches pour faire l'inventaire des produits alimentaires qui tendent à disparaitre à cause de l'effet direct de la standardisation industrielle. De nombreux experts participent donc à la publication de cette liste, qui répertorie aujourd'hui 800 produits biologiques gastronomiques provenant d'une cinquantaine de pays. Outre l'Arche du goût, le projet des Sentinelles du goût est également un vecteur d'action principal pour le mouvement Slow Food. Ce projet naît trois ans plus tard, en 1999, dans la continuité de celui de l'Arche, afin d'aider les producteurs artisanaux à introduire sur le marché agroalimentaire des produits traditionnels. De nouveau, la sauvegarde de la tradition culinaire, pour le plaisir de manger et pour rester en bonne santé sont les moteurs de cette action.

Promouvoir la cuisine de qualité, les traditions culinaires et la gastronomie



L'accent est donc mis tout particulièrement sur le plaisir de manger, sur la saveur des produits, mais cet objectif permet d'en atteindre d'autres. La promotion de produits artisanaux, respectueux de l'environnement favorise évidemment le maintien des traditions culinaires, menacées par la standardisation opérée par l'industrie agro-alimentaire. De ce fait, la qualité est mise en avant par le mouvement international, ce qui comme on l'a dit, est bénéfique aussi pour la santé. Cependant, la qualité et la santé ont souvent un prix. Le but du mouvement est aussi de rendre plus abordables les produits de qualité, autrefois destinés à un public fortuné.

Le mouvement Slow Food agit donc concrètement à travers le monde pour parvenir à ses objectifs. Aujourd'hui, l'association compte plus de 100 000 adhérents, dont environ 2000 en France.
Laissez un commentaire !

Pour poster votre commentaire, vous devez vous identifier ci-dessous
Avec vos identifiants CuisineMe
Créer un compte maintenant
Mot de passe oublié ?
Avec vos identifiants Facebook
Utilisez vos identifiants Facebook pour vous connecter à CuisineMe :
Copyright © 2015 CusineMe ! - Tous droits réservés
Partenaires : MesAbeilles.fr, Horecashop.net , salon-terroir-conflans.fr , Crêpes Faciles